Suivez nous sur
Classe de maître IA :

Intelligence artificielle

Qu'est-ce que la loi de Moore et quel est son impact sur l'IA ?

mm

Publié le

 on

Avez-vous déjà entendu parler de la loi de Moore? Cela ressemble à quelque chose d'un film de science-fiction, mais c'est l'un des concepts les plus importants de la technologie moderne. En bref, il indique que le nombre de transistors sur une puce doublera tous les deux ans, entraînant une croissance exponentielle de la puissance de calcul. Cette loi a été le moteur des avancées technologiques depuis plus de 50 ans et a eu un impact profond sur intelligence artificielle (IA). Comment cela fonctionne-t-il exactement et quelles sont les implications pour l'IA ? Plongeons dans le monde de la loi de Moore et explorons sa relation fascinante avec l'IA.

Qu'est-ce qui mène à l'IA ?

L'amélioration exponentielle des performances du matériel informatique au cours des dernières décennies est communément appelée loi de Moore. 

L'une des premières forces motrices de la recherche sur l'IA a été la quête de la construction de machines capables d'effectuer des tâches difficiles, voire impossibles pour l'homme, telles que échecs or Go. Cependant, la puissance de traitement limitée des premiers ordinateurs signifiait que ces objectifs étaient hors de portée.

Alors que le matériel informatique continuait de s'améliorer à un rythme exponentiel, les chercheurs en IA ont finalement pu commencer à construire des systèmes qui pourraient commencer à approcher les niveaux humains d'intelligence. Cette percée a conduit à l'expansion rapide de machine learning, un sous-ensemble de l'IA qui a conduit au développement de nombreuses applications à succès telles que les voitures autonomes et les assistants numériques.

La loi de Moore est souvent citée comme l'une des principales raisons pour lesquelles l'IA a connu des progrès aussi rapides ces dernières années. Cette tendance se poursuivra probablement, entraînant des avancées encore plus étonnantes dans la technologie de l'IA.

Quel est l'impact de l'IA sur la société ?

En mai de 1965, Gordon Moore, l'un des co-fondateurs de Fairchild Semiconductor et Intel, a publié un article intitulé "Emballer plus de composants sur des circuits intégrés“. Dans cet article, Moore a prédit que le nombre de transistors sur une puce donnée doublerait environ tous les deux ans. C'est ce qu'on a appelé la loi de Moore.

Bien qu'initialement seulement une tendance observée dans l'industrie des semi-conducteurs, la loi de Moore en est venue à représenter une amélioration exponentielle de la puissance de calcul en général. 

La puissance de traitement toujours croissante rendue disponible par la loi de Moore a permis à l'IA de faire des progrès significatifs ces dernières années, cela est dû aux besoins informatiques gourmands en données de l'apprentissage en profondeur systèmes. Cependant, de nombreux défis doivent encore être surmontés avant que l'IA puisse atteindre son plein potentiel.

Certains pensent que la loi de Moore finira par atteindre ses limites, entraînant un ralentissement du rythme de développement de l'IA. Cependant, d'autres pensent que les technologies alternatives permettront à la loi de Moore de se poursuivre indéfiniment. 

Qui est Gordon Moore ?

Gordon Moore est un homme d'affaires et chimiste américain qui a cofondé Intel Corporation avec Robert Noice. Moore est né à San Francisco, en Californie, le 3 janvier 1929. Il a obtenu un baccalauréat en chimie de la Université de la Californie, Berkeley, en 1950, et un doctorat. en chimie et physique de Caltech dès 1954.

Après avoir travaillé comme chercheur scientifique chez Shell Oil Company pendant quelques années, Moore a rejoint Fairchild Semiconductor en 1957. Chez Fairchild, il a supervisé le développement de nouveaux produits semi-conducteurs en silicium, y compris le premier circuit intégré (CI) commercial.

En 1968, Moore et Noyce ont quitté Fairchild pour co-fonder Intel Corporation. En tant que PDG d'Intel (de 1979 à 1987), Moore a aidé l'entreprise à devenir l'un des principaux fabricants mondiaux de microprocesseurs et d'autres produits semi-conducteurs. Il est resté au conseil d'administration d'Intel jusqu'en 2004.

Moore est largement respecté pour ses réalisations techniques et son sens des affaires. En 2000, il est intronisé au Temple de la renommée des inventeurs nationaux. En 2002, il a reçu le prix Charles Stark Draper (souvent appelé le « prix Nobel » d'ingénierie) et en 2005, il a reçu la médaille présidentielle de la liberté de George W. Bush.

Gordon Moore, vers 1965

Qu'est-ce que la loi de Moore ?

En 1965, Gordon Moore, le co-fondateur d'Intel, a fait une prédiction audacieuse. Il a dit que le nombre de transistors sur une puce doublerait tous les deux ans. Ce simple constat est tenu depuis plus de 50 ans.

Au fur et à mesure que les puces sont devenues plus petites et plus puissantes, elles ont alimenté une gamme incroyable d'avancées technologiques. Des ordinateurs personnels et Internet aux téléphones portables et à l'intelligence artificielle (IA), la loi de Moore a eu un impact profond sur notre monde.

L'IA est particulièrement bien adaptée pour tirer parti de la croissance exponentielle continue de la puissance de calcul prédite par la loi de Moore. En effet, l'IA nécessite d'énormes quantités de données et de puissance de calcul pour former ses algorithmes. Alors que les puces continuent de devenir plus petites et plus puissantes, l'IA deviendra encore plus omniprésente et influente.

Comment la loi de Moore impacte-t-elle l'IA ?

À mesure que les appareils électroniques deviennent plus petits et plus puissants, le potentiel de l'intelligence artificielle (IA) augmente. En effet, la loi de Moore - du nom du co-fondateur d'Intel, Gordon Moore - stipule que le nombre de transistors sur une puce doublera environ tous les deux ans. À son tour, cela signifie que les applications d'IA peuvent être intégrées dans des appareils de plus en plus petits, ce qui les rend plus accessibles et abordables.

De plus, à mesure que les appareils deviennent plus puissants, ils peuvent traiter davantage de données plus rapidement. Ceci est important pour l’IA, car l’apprentissage automatique – un type d’IA qui permet aux ordinateurs d’apprendre à partir des données – s’appuie sur de grands ensembles de données pour être efficace. Plus un système d’IA doit travailler avec de données, plus il peut apprendre et faire des prédictions.

La loi de Moore a été remarquablement précise au cours des dernières décennies, et il n'y a aucune raison de croire qu'elle ne continuera pas à tenir à l'avenir. C'est une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent utiliser l'IA pour résoudre des problèmes réels. Alors que la technologie de l'IA continue de s'améliorer à un rythme exponentiel, nous pouvons nous attendre à des applications encore plus étonnantes de cette technologie transformationnelle dans les années à venir.

Quel impact la loi de Moore aura-t-elle sur la société ?

La loi de Moore a été utilisée pour guider la planification à long terme du développement des semi-conducteurs et elle reste pertinente même si le nombre de transistors continue d'augmenter à un rythme bien au-delà de ce qui était initialement envisagé. La croissance exponentielle continue permise par la loi de Moore a alimenté des progrès remarquables en matière de puissance de calcul et de connectivité au cours des dernières décennies.

Alors que le nombre de transistors continue d'augmenter, le potentiel des applications d'intelligence artificielle (IA) augmente également. Les algorithmes d'IA nécessitent de grandes quantités de données et de puissance de calcul pour apprendre et faire des prédictions. La miniaturisation continue des transistors permet des applications d'IA plus puissantes en fournissant à la fois la capacité de traitement de données nécessaire et l'espace physique pour le matériel d'IA tel que les GPU.

L'impact de la loi de Moore sur la société a été profond. Les augmentations exponentielles de la puissance de calcul rendues possibles par des transistors toujours plus petits ont stimulé la croissance économique, transformé des industries entières et amélioré la vie de milliards de personnes dans le monde. Alors que le nombre de transistors continue d'augmenter, le potentiel des applications d'intelligence artificielle (IA) augmente également. La miniaturisation continue des transistors permet des applications d'IA plus puissantes en fournissant à la fois la capacité de traitement de données nécessaire et l'espace physique pour le matériel d'IA tel que les GPU. Alors que la technologie de l'IA continue de progresser, nous pouvons nous attendre à des changements encore plus transformateurs dans les années à venir.

Combien de temps encore la loi de Moore peut-elle résister à l'épreuve du temps ?

Il est difficile de prédire l'avenir de la technologie, mais la loi de Moore ne durera pas éternellement. La question est de savoir combien de temps peut-il encore résister à l'épreuve du temps ?

La réponse réside peut-être dans la façon dont nous définissons la loi de Moore. Il se référait à l'origine au nombre de transistors sur une puce doublant tous les deux ans. Mais à mesure que les puces sont devenues plus complexes, la définition a changé pour faire référence aux performances globales d'une puce s'améliorant à un rythme similaire.

Jusqu'à présent, la loi de Moore est valable depuis plus de 50 ans, et il n'y a aucune raison de penser qu'elle s'arrêtera de si tôt. Cependant, il y a des signes qu'il pourrait ralentir. Par exemple, les vitesses des processeurs ont plafonné ces dernières années.

Pourtant, même si la loi de Moore finit par prendre fin, son impact se fera sentir pendant de nombreuses années à venir. Il a été le moteur de l'innovation et du progrès dans l'industrie technologique pendant un demi-siècle, et son héritage continuera de façonner l'avenir de l'IA et d'autres technologies de pointe.  

Il est impossible de savoir exactement combien de temps la loi de Moore continuera, mais son effet sur l'industrie technologique est indéniable.

Jacob Stoner est un écrivain canadien qui couvre les avancées technologiques dans le secteur des technologies d'impression 3D et de drones. Il a utilisé avec succès les technologies d'impression 3D pour plusieurs industries, y compris les services d'arpentage et d'inspection par drones.