Suivez nous sur

Intelligence artificielle

L'impact de l'IA et des LLM sur l'avenir des emplois

mm

Publié le

 on

L’intelligence artificielle (IA) s’est considérablement développée ces dernières années, ce qui a suscité de l’enthousiasme et suscité des inquiétudes quant à l’avenir de l’emploi. Les grands modèles de langage (LLM) en sont le dernier exemple. Ces puissants sous-ensembles de l’IA sont entraînés sur d’énormes quantités de données textuelles pour comprendre et générer un langage semblable à celui des humains.

D’après une rapport de LinkedIn, 55 % de ses membres dans le monde pourraient connaître un certain degré de changement dans leur emploi en raison de l'essor de l'IA.

Il est essentiel de savoir comment l'IA et les LLM perturberont le marché du travail pour que les entreprises et les employés puissent s'adapter au changement et rester compétitifs dans un environnement technologique en croissance rapide.

Cet article explore l’impact de l’IA sur l’emploi et comment l’automatisation de la main-d’œuvre perturbera l’emploi.

Grands modèles linguistiques : catalyseurs de perturbation du marché du travail

Selon Goldman Sachs, l’IA générative et les LLM pourraient potentiellement perturber 300 millions d’emplois à court terme. Ils ont également prédit que 50 % de la main-d’œuvre risque de perdre son emploi en raison de l’intégration de l’IA dans les flux de travail des entreprises.

LLM Les entreprises automatisent de plus en plus des tâches auparavant considérées comme le domaine exclusif des travailleurs humains. Par exemple, les LLM, formés sur de vastes référentiels d'interactions antérieures, peuvent désormais répondre aux demandes de produits, générant des réponses précises et informatives.

Cela réduit la charge de travail du personnel humain et permet un service client plus rapide, 24h/7 et XNUMXj/XNUMX. De plus, les LLM évoluent constamment, allant bien au-delà des services clients et étant utilisés dans diverses applications, telles que le développement de contenu, la traduction, la recherche juridique, le développement de logiciels, etc.

Grands modèles de langage et IA générative : automatisation

LLM et IA générative sont de plus en plus répandues, ce qui pourrait conduire à une automatisation partielle et au déplacement potentiel de certains travailleurs tout en créant des opportunités pour d’autres.

1. Remodeler les tâches de routine

L'IA et les LLM excellent dans la gestion des tâches répétitives avec des règles définies, telles que la saisie de données, la planification de rendez-vous et la génération de rapports de base.

Cette automatisation permet aux travailleurs humains de se concentrer sur des tâches plus complexes, mais soulève des inquiétudes quant au déplacement d'emplois. À mesure que l’IA et les LLM deviennent plus capables d’automatiser les tâches de routine, la demande d’intervention humaine diminue, déclenchant par conséquent des suppressions d’emplois. Toutefois, les emplois qui nécessitent un degré élevé de surveillance et de contribution humaine seront les moins touchés.

2. Industries à risque en matière d'automatisation

Les secteurs comportant un volume élevé de tâches routinières, comme l’industrie manufacturière et l’administration, sont les plus susceptibles d’être touchés. Automatisation de l'IA et du LLM. En raison de leur capacité à rationaliser les opérations telles que la saisie des données et la planification des lignes de production, les LLM constituent un risque pour les emplois dans ces secteurs.

Identifier

Selon le rapport de Goldman Sachs, l’automatisation de l’IA transformera la main-d’œuvre en termes d’efficacité et de productivité tout en mettant également en danger des millions d’emplois routiniers et manuels.

3. Perte potentielle d’emplois peu qualifiés

L’impact de l’IA sur la main-d’œuvre peu qualifiée devrait s’accentuer à l’avenir. ​La nature axée sur les compétences de l'automatisation basée sur l'IA l'a rendue plus difficile pour ceux qui ont moins de connaissances techniques d'évoluer dans leur emploi. En effet, l’automatisation creuse l’écart entre les travailleurs hautement et peu qualifiés.

Les travailleurs peu qualifiés ne peuvent conserver leur emploi que grâce à des programmes d’éducation, de formation et de reconversion de haute qualité. Ils peuvent également avoir des difficultés à faire la transition vers des emplois plus récents, mieux rémunérés et hautement qualifiés qui utilisent les technologies de l’IA.

Cela devient plus évident à mesure que dernier rapport McKinsey prédit que les travailleurs à faible salaire sont 14 fois plus susceptibles de devoir changer d'emploi. Sans amélioration de leurs compétences ou transition vers de nouveaux rôles compatibles avec l’IA, ils risquent d’être laissés pour compte sur un marché du travail en évolution rapide.

4. Rôle de l'IA et des LLM dans la rationalisation des processus

Un changement important se produit dans le paysage commercial en raison de l’adoption croissante de l’IA et des LLM. Une récente rapport de Workato révèle une statistique convaincante : les équipes opérationnelles ont automatisé 28 % de leurs processus en 2023.

L'IA et les LLM changent la donne, réduisant les coûts d'exploitation, rationalisant les tâches grâce à l'automatisation et améliorant la qualité du service.

L’avenir du travail à l’ère de l’IA

Bien que l’IA soit inévitable, avec suffisamment de ressources et de formation, les employés peuvent utiliser l’IA et les LLM pour augmenter la productivité dans leurs tâches quotidiennes.

Par exemple, le Bureau national de la recherche économique (NBER) indique que les agents du support client utilisant un outil d'IA générative (GPT) ont augmenté leur productivité d'environ 14 %. Cela montre le potentiel de la collaboration entre les humains et les machines.

Même si l’IA change sans aucun doute le marché du travail, son intégration doit être considérée comme une opportunité plutôt que comme une menace. Le véritable potentiel réside dans la collaboration entre l’intuition humaine, la créativité et l’empathie combinées aux prouesses analytiques de l’IA.

Requalification pour les LLM et l'IA générative

Alors que GPT pouvait générer des textes et des images, ses successeurs, comme GPT-4o, traitez et générez du contenu de manière transparente dans les formats texte, audio, images et vidéo.

Cela montre que les nouveaux LLM multimodaux et les technologies d’IA évoluent rapidement. La reconversion professionnelle devient essentielle à la survie des organisations modernes et des travailleurs en raison de l’impact de l’intelligence artificielle sur l’avenir des emplois. Certaines des compétences importantes comprennent :

  • Ingénierie des invites : Les LLM s'appuient sur des invites pour guider leurs résultats. Apprendre à créer des invites claires et concises sera un facteur clé pour atteindre leur véritable potentiel.
  • Maîtrise des données : La capacité de travailler avec et de comprendre les données est essentielle. Cela couvre la collecte, l'analyse et l'interprétation des données, influençant votre interaction avec les LLM.
  • Connaissances en IA : Des connaissances fondamentales sur l’IA, y compris ses capacités et ses limites, seront essentielles pour une collaboration et une communication efficaces avec ces outils puissants.
  • Pensée critique et évaluation : Bien que les LLM puissent être impressionnants, il est important d’évaluer leurs résultats. L'évaluation, la mise à jour et l'analyse des travaux du LLM sont essentielles.

Implications éthiques de l'IA sur le lieu de travail

La présence de l’IA sur le lieu de travail présente des avantages et des inconvénients, qui doivent tous être soigneusement étudiés. Bien entendu, le premier augmente la productivité et réduit les coûts. Cependant, si elle est adoptée de manière préjudiciable, elle peut également avoir des effets néfastes.

Voici quelques considérations éthiques qui doivent faire partie d’un récit plus large :

  • Biais algorithmique et équité : Les algorithmes d’IA ont le potentiel de renforcer les biais constatés dans les données sur lesquelles ils sont formés, ce qui pourrait entraîner des décisions de recrutement injustes.
  • Confidentialité des employés : L’IA s’appuie sur de grandes quantités de données sur les employés, ce qui soulève des inquiétudes quant à une éventuelle utilisation abusive de ces informations, susceptible de conduire au chômage.
  • Inégalité: L’utilisation accrue de l’IA dans les flux de travail présente des défis tels que l’inégalité ou l’inaccessibilité. Des initiatives telles que les programmes de perfectionnement et de reconversion peuvent contribuer à réduire les impacts négatifs de l’IA sur les employés des organisations.

Les paradigmes du lieu de travail évoluent en raison de l’intégration de l’IA et des LLM. Cela aura un impact considérable sur l’avenir du travail et des carrières.

Pour plus de ressources et d’informations sur l’IA et la science des données, explorez Unite.ai.